Comment faire sécher son meuble en bois efficacement ?

Dans une démarche de respect de l’environnement, on se tourne de plus en plus vers les meubles en bois massif ou travaillé. Avant de pouvoir travailler le bois et pour une finition de qualité, il est important de bien le sécher. Les conseils.

Pour mieux comprendre l’utilité du séchage du bois, il faut d’abord savoir que l’eau contenue dans le bois circule de l’intérieur vers l’extérieur. Par ailleurs, les bois tendres sèchent plus facilement que les bois durs. Si le séchage du bois est trop lent, des pourritures peuvent apparaître tandis qu’un séchage trop rapide crée des gerçures. Il est à noter que le  séchage du bois d’œuvre se fait après le premier débit en scierie. Le bois utilisé pour le chauffage doit également être séché afin que son pouvoir calorifique soit au maximum.

Diverses techniques de séchage du bois

Pour sécher le bois avant de le transformer en meuble, vous pouvez avoir recours à la technique du flottage. Il consiste dans un premier temps à immerger les grumes dans de l’eau. Le séchage sera plus facile une fois qu’on sort le bois de l’eau. On peut aussi procéder à la technique de l’empilage qui consiste à laisser sécher le bois à l’air libre. Pour que cette technique soit efficace, il faut placer les bois à l’abri du soleil. Il faut observer une durée plus longue pour sécher un bois dur, autrement le bois peut être voilé.

Cela dit, si vous ne disposez pas de beaucoup de temps pour le séchage naturel, vous pouvez avoir recours aux techniques de séchage artificiel. L’étuvage, par exemple, consiste à utiliser la vapeur d’eau pour chasser la sève et réduit ainsi le taux d’humidité. Vous obtenez du bois totalement sec au bout de 6 à 12 mois. Tout dépend en fait de la dureté du bois et de son épaisseur. Vous pouvez aussi exploiter le pouvoir du courant d’air chaud pour sécher le bois. Cette technique requiert l’utilisation d’un séchoir. Le bois est sec au bout de 10 semaines. Il existe aussi d’autres techniques qui utilisent l’infra-rouge ou encore les hautes fréquences.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *